XS
SM
MD
LG
XL
Droit de la Protection Sociale, Droit du Travail
par Arnaud Rimbert

Projet de réforme du calcul des indemnités journalières de la sécurité sociale (IJSS)


Un projet de décret prévoit de modifier les modalités de calcul des indemnités journalières. Le montant du salaire retenu pour calculer ces indemnités journalières correspondra à 78,5 % du salaire brut servant de base au calcul des cotisations sociales, dans la limite du plafond de la Sécurité sociale.

 

L’abattement forfaitaire de 21,5 % correspond au taux moyen des cotisations et contributions salariales obligatoires d’origine légale ou conventionnelle.

 

Selon le projet de décret, le montant de l’indemnité journalière maladie correspondra à 60 % du gain journalier au lieu de la moitié dudit gain.

 

Exemple :

Pour un salarié dont la rémunération est égal au SMIC calculée sur 151,67 heures, le montant de l’indemnité journalière est égal à :

([(1 365,03 x 3) / 91,25 ] x 78,5 %]) x 60 % = 21,14 euros (actuellement 22,44 euros).

 

Pour les assurés ayant au moins 3 enfants à charge, l’indemnité journalière sera portée à 80 % du gain journalier de base à partir du 31e jour qui suivra le point de départ de l’incapacité de travail et non la fin du délai de carence (actuellement, elle est portée aux 2/3 du gain journalier de base).

Cette mesure s’appliquera aux arrêts de travail qui débuteront à compter du 1er janvier 2012.

 

Pour les indemnités journalières accident du travail et maladies  professionnelles, le montant de l’indemnité journalière sera obtenu en multipliant le salaire journalier de base par un taux égal à :

  • 80 % pendant les 28 premiers jours d’arrêt de l’arrêt de travail (actuellement ce taux est fixé à 60 %) ;
  • 100 % à partir du 29e jour (actuellement le taux est fixé à 80 %).

Exemple : pour un salarié dont la rémunération est égale au SMIC calculée sur 151,67 heures, le montant de l’indemnité journalière est égal à : [(1 365,03 / 30,42) x 78,5 %] x 80 % = 28,18 euros (actuellement 26,92 euros).

La réforme du mode de calcul des indemnités journalières d’accident du travail concernera les arrêts de travail qui débuteront à compter du 1er avril 2012.

 

Attention: cela impactera le budget des entreprises, lorsqu’il existe un engagement de maintien de salaire.



Arnaud Rimbert

Avocat associé, Bordeaux

Avocat expérimenté, j'accompagne les chefs d'entreprise au quotidien pour les aider à faire face à leurs problématiques courantes concernant la gestion de leur personnel au sens large. Disponible, réactif, compétent et souriant, j'aime mon métier et l'exerce avec plaisir.

Contactez nous

Obtenez le meilleur conseil

en droit du travail pour votre entreprise

Obtenir du conseil

Confidentialité et réactivité
Nos avocats interviennent partout en France